Tout sur l’éjaculation masculine

Voilà un top-7  des mythes les plus dangereux et nuisibles à l’érection masculine, mythes auxquels croient certaines femmes.

éjaculation masculine

1er mythe: un homme normal est toujours performant.

En effet: il s’agit de  dysfonction érectile seulement si plus de 25% des actes sexuels d’un homme sont des échecs. Si le chiffre est moindre, c’est normal. Les raisons sont diverses: fatigue, stress, peu d’attirance pour la partenaire. L’angoisse et la peur tuent l’érection (par exemple, la première fois) à cause de l’adrénaline présent dans le sang.

2ème mythe: avec l’âge les problèmes d’érection sont inévitables. Après 40 ans c’est le déclin.

En effet le trouble d’érection peut apparaître à tout âge. Celui qui fume beaucoup, fait l’amour irrégulièrement, et ne pratique pas de sport, risque de connaître la dysfonction érectile dés l’âge de 30 ans. Et au contraire: l’adepte du mode de vie sain, qui mène une vie sexuelle régulière, peut rire à ce problème même à 70 ans.Les premiers changements désagréables surgissent après 50 ans chez un homme sain, et c’est à 60 ans seulement que le niveau de testostérone (qui définit le désir sexuel) baisse considérablement dans son sang.

3ème mythe: s’il ne peut pas avoir d’érection avec moi, c’est que je ne lui plais pas.

En effet: sans attirance l’homme ne peut pas avoir d’érection, contrairement aux femmes, les hommes sont rarement motivés par une raison externe de type  » pour le bien de la famille ». Ils suivent leur désir dans la plupart des cas. Ne faites pas de conclusions finales après 1-2 échecs.

4ème mythe: s’il prend des pilules avant l’amour, c’est que je ne l’excite pas.

En effet: l’homme peut prendre du viagra pour se sentir rassuré. Ne paniquez pas. L’efficacité de ces médicaments se base souvent sur l’effet placebo – c’est efficace quand le patient croit à l’effet. C’est prouvé par des expériences.

Si l’homme a commencé à prendre ces pilules, la femme peut essayer de connaitre les raisons – parfois elles sont simples, et l’homme peut ne pas les surmonter. Un homme s’est adressé au médecin car il n’a pu vaincre … son dégoût pour la couleur du vernis à ongles sur les orteils de sa copine. Cette couleur plaisait beaucopu à la femme et l’homme n’a pas voulu la blesser.

5ème mythe: après une pilule spéciale l’homme s’excite même sans sa femme à ses côté

En effet: l’homme ayant pris une pilule et souffrant d’une érection élevée dans une situation non convenable – c’est plutôt comique. Dans la vie réelle il faut toujours la présence d’une partenaire attirante et des préliminaires. La pilule active un peu les choses mais ne remplace en aucun cas une femme.

6ème mythe: les pilules sont nuisibles à la santé.

En effet: les médicaments ont des effets secondaires: augmentation du flux sanguin vers le cerveau, le visage rougi, action tonifiante générale, peuvent faire monter la pression artérielle. Ces produits ne sont pas compatibles avec l’alcool et toute une série de médicaments cardiaques. C’est important: la plupart des cas de dysfonction érectile ont lieu chez un homme plus âgé de 60 ans qui prend des médicaments pour le coeur. Alors c’est le médecin qui doit prescrire le viagra, pas un ami ou un collègue qui s’y connaît.

7ème mythe: absence d’érection = présence d’autres maladies graves

En effet: la dysfonction érectile peut être liée à d’autres maladies par exemple le diabète qui change brusquement la structure des vaisseaux sanguins. Différentes infections dont la grippe peuvent aussi causer des problèmes sexuels. Même après un refroidissement banal il faut au moins 5 jours pour se rétablir.

Une autre raison répandue – les maladies de la prostate: peuvent affecter les nerfs importants pour l’érection. Des signes alarmants: troubles d’urination,  besoins d’urination fréquents, sensations désagréables. Vous devez consulter le médecin-l’urologue.

Bonne santé et bonne érection!

Plus de sujets chauds

Rencontres réeles

Laisser un commentaire

(*) Required, Your email will not be published