Orgasme multiple

Qu’est-ce qui peut être mieux qu’un orgasme ? Seulement les multiples orgasmes ! Il se trouve que pour les avoir, on n’est pas obligé de manger des produits « excitants » ou se balader une demi-journée en lingerie érotique. Il est possible de planifier et organiser de multiples orgasmes ! Il suffit de choisir une bonne position au lit.

Positions pour les multiples orgasmes - hommes et femmes

Pour les femmes.

Les femmes atteignent le multiple orgasme grâce à la stimulation du point G qui se trouve à la paroi de devant du vagin. On peut le stimuler dans la position « homme en arrière ». La position la plus convenable est quand la femme se met aux genoux sur le lit, l’homme se tient en arrière debout près du lit. Le point G est facile à stimuler dans la « position du missionnaire » quand la femme met les deux jambes aux épaules de l’homme.

Ou bien choisissez la position où la femme, couchée sur le dos, met les jambes pliées aux lombes de l’homme. Pour que la femme éprouve le multiple orgasme l’homme doit presser le point G par le pénis et en même temps la zone au-dessus du ventre « en massant » l’utérus.

L’orgasme prolongé.

On peut l’avoir en stimulant le col utérin, puisque c’est là que se trouvent plusieurs récepteurs sensoriels. Pourquoi plusieurs femmes n’ont pas cet orgasme ? Parce que le pénis n’atteint pas le col utérin. Il existe une position idéale « femme au-dessus – homme couché sur le dos » pour atteindre ce type d’orgasme. Le secret est simple : la femme doit se rejeter en arrière et appuyer les mains sur les jambes pliées aux genoux de l’homme. Cette position contribue le mieux à la stimulation de l’utérus. Il faut alterner les mouvements actifs et lents, avant l’orgasme il faut arrêter pour ne pas empêcher les contractions de l’utérus. On peut se coucher sur le dos et serrer les jambes pliées aux genoux contre le ventre. L’homme doit maintenir  les fesses de la femme et réaliser de fortes frictions profondes.

Pour les hommes.

Il existe une opinion que seules les femmes peuvent avoir l’orgasme prolongé, que l’orgasme masculin ne dure que quelques secondes, à savoir le temps de l’éjaculation. Néanmoins, l’éjaculation et l’orgasme sont des choses différentes. Ayant « jeté le sperme », l’homme peut se réjouir un certain temps de la décharge orgasmique. L’orgasme qui dure deux minutes est possible si l’homme apprend à prolonger l’acte sexuel. Il s’agit de pouvoir approcher à l’orgasme plusieurs fois, mais au dernier moment il faut ralentir ou arrêter les frictions.

Ayant retenu l’éjaculation, on peut continuer les frictions. Deux-trois « arrêts » prolongent l’acte sexuel de quelques minutes, ce qui est très important pour la partenaire, en résultat, l’homme arrive à une décharge phare, car le sperme sort plus rapidement des testicules et presse fort les récepteurs sensoriels.

Les multiples orgasmes.

On connaît que la prostate est très sensible à la stimulation. Néanmoins, il est préférable de la stimuler quand l’homme est prêt à la décharge, puisqu’au début de l’acte sexuel il peut avoir des sensations peu agréables. Selon les recherches récentes, l’homme peut avoir de multiples orgasmes étant « couché sur le côté », puisque les muscles du bassin sont maximalement détendus.

Quand l’orgasme approche, la femme doit commencer à masser tendrement la prostate (qui se trouve entre l’anus et la partie arrière du scrotum) par des mouvements circulaires. La stimulation de la prostate après l’orgasme diminue la période réfractaire – la pause entre les actes sexuels. Ainsi, l’homme n’a presque pas besoin de « se reposer » après l’éjaculation pour continuer l’acte sexuel, ce qui veut dire qu’il peut avoir quelques orgasme successifs.

Plus de sujets chauds

Rencontres réeles

Laisser un commentaire

(*) Required, Your email will not be published