Les relations sexuelles non protégées

Les relations sexuelles non protégées sont très dangereuses – tout le monde le sait. Cependant 20% des jeunes en Espagne, âgés de 15  à 35 ans, avouent refuser l’utilisation de préservatifs lors des actes sexuels même avec des partenaires qu’ils ne connaissent pas.
Les relations sexuelles non protégées

Cette négligence envers la santé ne peut pas laisser indifférents les parents mais aussi les autorités du pays. Des recherches spécifiques sur la sexualité ont été menées par les représentants du producteur de préservatifs Control. Le chiffre qui en a résulté étonne beaucoup de monde. Le nombre de gens souffrant de maladies sexuellement transmissibles et surtout du SIDA augmente constamment.

Seul 33% des jeunes hommes confirment avoir des relations intimes uniquement avec une seule partenaire, tandis que chez les filles le chiffre est de 41%. L’amour n’est pas toujours le facteur principal quand il s’agit de relations sexuelles. De là vient le changement fréquent de partenaires, et les coups de cœur aussi brefs inattendus.

L’amour non protégé présente beaucoup de risques mais apporte plus de sensations.

Les savants américains ont prouvé que les femmes qui font l’amour sans préservatifs se sentent plus heureuses que les autres grâce à la réception des hormones contenues dans le sperme. Ces hormones sont absorbées par le sang et donnent des signaux au cerveau en influençant notre humeur.

La dépression menace les femmes refusant les relations sexuelles aussi bien qu’à celles qui ont un partenaire permanent mais font l’amour avec des préservatifs.

Plus de sujets chauds

Rencontres réeles

Laisser un commentaire

(*) Required, Your email will not be published